Poireaux, en vert et contre tout

Indicateur de rapport engagé GiPro X-Type

Si comme nous vous avez une petite vieille comme moto, ou si tout simplement votre sportive ultra récente ne possède pas d’indicateur de rapport engagé (genre la CBR600RR… et oui, c’est très décevant de la part de Honda), cet article vous intéressera.

Déjà, qu’est ce qu’un Indicateur de rapport engage ou IRE (oui, c’est vachement plus court à dire) ? L’IRE permet de savoir à tout moment sur quel rapport vous êtes, un seul coup d’œil sur votre tableau de bord et hop, vous savez que vous êtes en 4, que vous devez rentrer deux rapports et attaquer ce virage genou par terre et ressortir tel Rossi sur le bon rapport. Certains vont dire que ça ne sert pas a grand chose, qu’il suffit d’avoir de la mémoire. Perso, c’est indispensable, ne serait ce parce que c’est un truc de moins auquel il faut penser. Et mine de rien, sur piste, il y a beaucoup de chose à analyser et à appréhender en peu de temps, tout va très vite. C’est donc une aide en plus qui vous laissera le loisir de penser à tout le reste (quel rapport choisir, quand freiner, quand dépasser, quelle position avoir, etc…) Sur route, l’intérêt est moindre a mon avis, même si ça peut vous aider si vous avez une moto creuse en bas (genre la hornet). Perso, ça m’est déjà arrive de penser être en 2nde et de vouloir dépasser rapidement. Sauf que j’étais en 3eme et que pour veux qui connaissent, une hornet en sous régime, c’est pas le plus efficace pour dépasser.

Voila, maintenant vous êtes convaincu de l’utilité de l’IRE.
GIpro_xtype.jpg
le GiPro X-Type

Le principe technique du GiPro X-Type est de se baser sur la vitesse et sur le régime moteur. Après une phase d’apprentissage, il est capable de vous dire sur quel rapport vous êtes. Attention, si vous n’avez pas un compteur de vitesse électronique (en gros, si vous avez une moto VRAIMENT vieille), il faut un adaptateur supplémentaire. Par contre, ce modèle se basant sur la vitesse et le régime moteur, il ne vous indiquera une vitesse que moteur démarré et embrayage relâché. Si vous êtes en roue libre, il ne peut pas se baser sur le régime moteur pour faire son calcul.
dsc01518.jpg
la connectique

L’installation est assez facile avec ce modèle: il suffit de trouver la prise triangulaire qui provient du capteur de vitesse, d’y intercaler la prise de l’IRE. Il vous reste ensuite un câble avec une cosse voleuse qu’il faut brancher sur le bon câble de la moto: celui qui donnera le régime moteur. Dans le cas de la Zx6R, il est très facile à trouver. Si votre réservoir est déjà démonté, l’installation prend environ 10mn sur la Zx6R de 2000, et ceci avec deux mains gauches. Après, il va falloir placer la partie affichage, et ça, ça peut être plus compliqué en fonction de votre moto; il faut laisser libre court à votre imagination.

Une fois installé, il faut configurer l’IRE. Pour cela le plus simple est une bonne béquille d’atelier mais vous pouvez le faire sur la route, il suffit d’avoir une longue ligne droite. Il faut mettre l’IRE en mode d’apprentissage et passer les 6 rapports. Il va ainsi « apprendre » les rapports.

Si vous utilisez votre IRE sur route, vous pouvez, suite a une petite manipulation, le faire clignoter si vous dépassez une certaine vitesse, vous évitant ainsi de perdre des points sur une inatention.

Mais si vous allez sur piste, il est aussi possible de paramétrer l’IRE pour faire office de shift light: dans le bon mode de paramétrage, vous monter au régime désiré. Ainsi, lorsque vous roulez et que vous arrivez à ce régime, un U va s’afficher, vous rappelant de passer le rapport supérieur. (Pensez a faire ce paramétrage moteur chaud, et a des heures qui ne vont pas vous brouiller avec vos voisins, ça fait pas mal de bruit de monter une moto hauts dans les tours 😉 )

Par contre, vous ne pouvez pas avoir le shift light ET l’avertisseur de vitesse en meme, il faudra chosir entre la route et la piste.

Si vous voulez plus de détails, . Attention, il ne contient pas les branchements spécifique à votre moto, juste les manières de paramétrer votre IRE.

Pour le prix, cet IRE est bien place car on le trouve aux alentours de cent euros. Et si vous changez de moto, vous n’avez qu’à racheter la partie connectique.

Bon, par contre ce n’est pas un modèle parfait, on peut lui reprocher une petite lenteur, le fait que lorsqu’on n’a pas complètement relâché l’embrayage il peut se tromper. Un autre point négatif est qu’il faut faire attention lorsqu’on fait chauffer la moto, car pour réinitialiser certaines fonctionnalités de l’IRE, il faut rester quelques 5 secondes entre 3 000 et 4 000 tours minutes, et avec le starter, ca peut arriver assez vite.

Laisser un commentaire