Chrono GPS – Poirsouille Endurance Team

Poireaux, en vert et contre tout

Chrono GPS

Nous avons vu le bipfano, qui est l’un des systèmes les moins chers pour se chronométrer sur circuit. Le problème de ce système est qu’il ne marche que sur les circuits où il y a des bandes magnétiques, et il ne vous donne que le temps. Ok, c’est ce qu’on demande à un chrono, mais avec les nouvelles technos, on a envie de plus, on a envie de savoir où on perd du temps, avoir plus de partiels. Il est aussi sympa d’avoir des données à incruster dans une vidéo, ça donne tout de suite un côté plus classe à votre meilleur tour 😉

Si vous êtes riches et/ou que votre moitié accepte que vous passiez tout l’argent dans la moto, vous pouvez vous acheter un alfano GPS.

Manque de bol, j’ai pas encore gagné au loto (ah, on me dit dans l’oreillette que pour gagner, il faut jouer… ça doit être pour ça que je ne gagne pas).

On arrive à la première solution : un smartphone. Tout le monde (ou presque) en a un, et il existe plusieurs applis disponibles sur les différents marchés. Par contre, il existe un problème avec nos téléphones, c’est que les puces GPS sont peu précises et ont une fréquence de rafraîchissement faible, le plus souvent de l’ordre du Hertz. En concret, ça veut dire que votre position va être calculée toutes les secondes. Dans la chasse au dixième, ça a son importance. L’idéal est donc d’associer notre smartphone avec un module GPS externe.

Voilà, c’était une intro un peu longue pour vous parler de l’appli race chrono et du module GPS Qstarz BT-Q818XT.

Le module GPS Qstarz BT-Q818XT se présente sous la forme d’un petit boitier rectangulaire.
moduel_gps.jpg
Il a un petit bouton sur le côté gauche qui permet de choisir entre off, 1Hz et 10Hz. Pensez bien à choisir ce dernier si vous voulez des données précises. Les diodes sur le dessus indiquent la connexion bluetooth, la connexion aux satellites et si le niveau de batterie est faible. L’autonomie est raisonnable et je ne me suis pas encore retrouvé en panne de batterie au cours de la journée. La recharge se fait via un port mini usb.

Au niveau tarif, on le trouve dans les 60 euros avec les frais de port sur le net.

Passons maintenant au côté logiciel.

Race chrono est une application disponible sous Android ()

La page d’accueil est assez dépouillée:

  • 1980-01-06_15-01-40.jpg

On y retrouve le gros bouton rouge pour lancer le chrono, deux boutons pour avoir les listes des sessions et la liste des circuits. En haut à droite, les paramètres. C’est dans les paramètres qu’on va pouvoir sélectionner le bon module GPS, le Qstarz dans mon cas:
1980-01-06_15-01-36.jpg
Voilà, vous avez la config de base pour commencer à rouler, il suffit de retourner sur la page d’accueil et de cliquer sur le gros bouton rouge. Vous pouvez alors choisir votre circuit parmi une liste assez impressionnante, car pas moins de 91 circuits sont répertoriés pour la France.
1980-01-06_15-01-58.jpg
Avant de vous lancer vraiment sur la piste, vous pouvez vérifier que vous avez bien accroché des satellites:
1980-01-06_15-02-15.jpg
Et c’est parti pour la session. L’affichage est simple (c’est un plus je trouve) et comprend votre meilleur tour, le précédent et l’actuel
1980-01-06_15-02-11.jpg

Bon, ça y est, vous avez claqué un chrono à rendre jaloux les potes, et rentré chez vous, vous vous décidez à analyser vos sessions.
1980-01-06_15-00-45.jpg Pour chaque tour, vous avez votre chrono ainsi que les partiels. Et plus intéressant, vous avez votre tour optimal, qui prend votre meilleur temps pour chaque partiel. Dans mon cas, j’aurais pu gagner 1,3 secondes sur mon meilleur tour.
1980-01-06_15-40-58.jpg

Autre analyse possible et sympa, le tracé GPS en lui même. Vous pouvez vous suivre tour par tour et voir votre vitesse, là où vous relâchez les freins, etc….
1980-01-06_15-01-17.jpg
Ces données sont sympa et peuvent être utilisées dans un montage vidéo, mais cela sera abordé dans un autre post 😉

Un autre point fort de ce logiciel c’est qu’il n’a pas besoin de carte sim pour fonctionner et qu’il fonctionne sur des versions assez anciennes d’Android. Comme ça, pas besoin de risquer votre tout nouveau smartphone, il suffit de trouver une occas pas chère (avec le bluetooth quand même ;))

Laisser un commentaire