Le travail à la chaine, c’est tendu – Poirsouille Endurance Team

Poireaux, en vert et contre tout

Le travail à la chaine, c’est tendu

Si vous avez une vraie moto, vous avez une chaine entre le moteur et la roue arrière. Oui, les motos sans chaines ne sont pas des vraies motos, car un motard ou une motarde doit se salir les mains avec de la graisse. Oui, on est de mauvaise foi et alors ?

Bref, des fois votre chaine a besoin d’être retendue, voire nettoyée au passage.

Détendu, vous êtes détendu

Pour savoir si votre chaine est correctement tendue, il suffit de la bouger. Mais pas n’importe où. LE point qu’il faut vérifier est situé sur la partie inférieure, au beau milieu. Si en appuyant, votre chaine présente un débattement trop important, il est temps de la retendre. Par débattement trop important on parle d’environ 3cm entre le point bas et le point haut. Cela peut varier en fonction des motos, mais avec cette valeur, vous êtes dans les clous.

Cet écart est appelé la flèche de la chaine

Par contre, petit point important : la tension de chaine se fait avec les deux roues posées par terre et idéalement avec le pilote sur la machine. Car même si le conducteur ou la conductrice est léger(e) comme un jockey, cela influe sur la tension de chaine, car cela change la géométrie de la moto.

Vous n’êtes pas convaincu ? Testez par vous même.

Je sens une tension en vous

Votre chaine a besoin d’être retendue, alors allons-y.

Vu qu’il faut faire la tension avec le motard sur la moto, il vaut mieux être deux pour faire cette opération simple qu’est la tension de chaine. Et vu que c’est vous le pilote, c’est votre pote qui va devoir se salir les mains. Malin, non ?

Il faut commencer par desserrer un peu l’axe de roue arrière. Pas la peine de tout dévisser par contre. Ensuite, cela va dépendre de votre moto, car il existe plusieurs systèmes. Nous allons en aborder deux ici:

Le repère côté chaine
Écrou, contre écrou (la vengeance)

Sur beaucoup de motos, il y a une tige filetée qui sort de votre bras oscillant, et dessus il y a deux écrous qui vont permettre de faire la tension de la chaine. Il suffit de dévisser l’écrou extérieur afin de libérer le plus proche du bras oscillant. C’est avec celui-ci que vous allez régler la tension de chaine. Allez-y tout doucement, c’est vite tendu. Et il faut le faire des deux côtés de votre bras oscillant, sinon votre roue va être de travers. Pour vous aider à avoir une roue droite, utilisez les repères situés sur le côté du bras oscillant, autour de l’axe de roue. Il faut que les repères soient alignés à droite et à gauche.

Le repère côté disque
L’excentrique du quartier

Sur certaines motos, genre la XT, la tension se fait par excentrique. Ça ressemble à un escargot. pour tendre la chaine, on fait tourner ce système pour aller vers l’extérieur. Et évidemment, on aligne des deux côtés.

Une fois votre chaine tendue comme il faut, on pense à revisser son axe de roue. Le top étant de le faire avec une clef dynamométrique, avec le couple que vous trouverez dans votre carnet d’entretien.

 

Une chaine, c’est sale

Normalement en faisant la tension de chaine, vous vous êtes aperçu que votre chaine était dégueulasse, pleine d’une graisse noirâtre qui colle. Alors on va en profiter pour la nettoyer un coup. Si vous avez une béquille centrale (de plus en plus rare), ou une béquille d’atelier, l’opération sera facilitée car vous pourrez tourner la roue à la main, sans avoir à vous bouger.

La première règle du nettoyage de chaine est : on ne nettoie pas sa chaine moteur allumé. Même s’il est tentant de démarrer, passer la première et laisser tourner la roue arrière. Maintenant imaginez que vous laissiez trainer un doigt et qu’il soit happé par la chaine. Premièrement vous allez perdre un bout de doigt, ce qui fait mal. Et secundo, vous allez foutre du sang partout, ce qui va salir la chaine et le garage.

Non, on ne nettoie pas sa chaine dans cet état. Va te laver, Brad.

La deuxième règle du nettoyage de chaine est : on ne nettoie pas sa chaine moteur allumé. Oui, on se répète, mais il parait que c’est la base de la pédagogie (et du fight club)

Pour le produit, vous pouvez acheter une bombe de nettoyant pour chaine. Perso on utilise de l’essence F que l’on trouve dans n’importe quel supermarché et qui ne coûte rien. J’entends déjà les puristes dire que ça risque d’abîmer les joints de la chaine, mais notre expérience nous a montré que ça ne raccourcissait pas la vie de la chaine de manière notable. 

Prenez donc le produit de votre choix, des chiffons, et on nettoie. En entier. Aller, courage, c’est pas agréable mais dites-vous que votre chaine vous remerciera toute sa vie de ce traitement. Et que grâce à ce nettoyage, elle aura une vie longue et plein de virages.

Une fois votre chaine bien propre… on va mettre de la graisse dessus. Et oui, vous allez saloper le boulot que vous venez de faire. Sauf que la graisse que vous allez appliquer n’est pas pleine de sable ou de gravillons.

Beurre, huile de noix de coco ou margarine ?

Pour graisser la chaine, il existe plusieurs écoles, qui chacune détient la vérité absolue car c’est eux qui ont raison et puis toc !

On va vous donner les 3 plus grands dogmes, et vous laisser faire votre choix :

La graisse en bombe

C’est ce qu’on trouve de plus courant dans les magasins moto. Avantage, elle s’applique facilement car il suffit juste d’une pression pour faire jaillir la graisse et en recouvrir votre chaine… et votre bras oscillant, votre jante et un peu le sol. On tient là l’inconvénient : on a tendance à en foutre partout.

La graisse en tube

Celle-ci se présente sous la forme d’un tube de graisse qu’il faut appliquer avec un pinceau. C’est plus long mais plus propre et à terme plus économique, car on ne graisse que la chaine, et pas tout le reste de la moto. Elle est cependant moins évidente à trouver en magasin.

L’huile de chaine

L’huile de chaine est bien destinée aux chaines… mais à celles de tronçonneuse. Il existe des motards qui l’utilisent sur leur moto avec des résultats satisfaisants. Elle ne coûte pas grand chose mais vu qu’elle est très liquide, il faut en remettre souvent. Je ne sais pas pour vous, mais graisser ma chaine n’est pas ce que je préfère faire, et le faire super souvent ne m’enchante pas.

 

Conclusion

Ça y est, votre chaine est bien tendue, propre et grasse comme un loukoum (miam, j’adore les loukoums). Mais… il va falloir attendre avant d’aller rouler. Sinon, votre graisse n’aura pas le temps de bien pénétrer votre chaine et vous allez saloper votre belle moto. Il vaut donc mieux faire cette opération au retour d’une balade plutôt que juste avant de partir.