Poireaux, en vert et contre tout

Guide: bien choisir son slip moto

Il est trop souvent oublié par la presse spécialisée. Il est pourtant porté par tous les motards et les motardes, aussi bien sur piste que sur route. Voici donc le guide pour bien choisir son slip moto.

On a tendance à penser que tous les slips se valent pour la moto, qu’il suffit de prendre le premier sur la pile, de vérifier qu’il est propre (on n’est pas des barbares) et en route ! Pourtant, il existe des slips adaptés aux différents usage que l’on peut faire d’une motocyclette. Tour d’horizon de ce que nous propose le marché.

Le slip ciré

Particulièrement utile dans les régions nordiques de la France, voir en Belgique ou au Luxembourg, ce slip permet de rester au sec. Fabriqué en toile cirée issue des meilleures nappes de restaurant de routiers, il apportera étanchéité et classe. On peut toutefois lui reprocher de ne pas suffisamment laisser passer la transpiration : il peut donc devenir très désagréable si le temps passe au beau.

 

Le slip en fourrure

Utile pour les motards qui roulent toute l’année, ce slip permet de conserver la chaleur de manière naturelle. On peut toutefois trouver à redire sur l’élevage des animaux qui servent à la création de ces slips. Cherchez bien l’étiquette « Fourrure naturelle élevée au grain » avant de faire votre achat. Vous pouvez aussi choisir un modèle en fourrure synthétique, mais de nombreux cas de démangeaisons ont été remontés, dûs au pétrole utilisé lors de la fabrication.

 

Le slip chauffant

La chaleur dégagée par ce slip est moins naturelle que celle du slip en fourrure, mais elle permet de choisir au degré près la température que vous désirez. Très utile en hiver, et se faisant oublier au printemps et à l’automne, ce slip au tarif élevé peut s’avérer un bon investissement. Surtout si vous choisissez le modèle clim réversible qui permet d’être au chaud en hiver et au frais en été.

 

Le slip étanche

Ce slip peut convenir à un grand panel de motards. en effet, sa doublure moelleuse et absorbante permet d’éviter de salir sa selle. De nombreux pilotes de MotoGP s’en servent afin de repousser les limites et ne pas abîmer leur combinaison faites sur mesure.

A l’autre bout de monde motard, le célèbre MotoClub Sons Of Geriatrics l’a adopté fièrement, permettant à ses membres à l’âge avancé de rouler sans avoir peur pour le cuir de leur Harley. Même le président de la Motardie l’a adopté pour ses passages de gué  !

On peut aussi le recommander aux motards et motardes optimistes mais qui ne veulent pas perdre la face suite à un freinage tardif.

Le slip sudiste

Souvent très coloré – pour se faire voir – le slip sudiste a la particularité d’être très léger et d’évacuer la transpiration. Il est idéal pour ne pas avoir de marque sur son short blanc lors d’un trajet entre deux bars.

 

 

Le slip modulable

Basé sur le même principe que les casques du même nom, il peut se transformer en string selon les envies. Très utile si vous avez prévu d’enchainer une journée moto et une soirée coquine.