Poireaux, en vert et contre tout

[Tuto] Béquillage rapide

Une course d’endurance se gagne aussi (et surtout dirait notre team manager) dans les stands. C’est l’endroit où on peut perdre beaucoup de temps (comme ça nous est arrivé lors de la dernière course). Et une des étapes indispensables dans les stands, c’est le béquillage.

Il existe des systèmes au top utilisés par les grands teams d’endurance, qui soulèvent toute la moto d’un seul coup. Manque de bol, ça coûte assez cher. Puis de toute façon ça n’existe pas pour notre moto.

Diabolo en G4, échec et mat

On pourrait alors se rabattre vers les diabolos. Vous savez, ces patins en téflon qui viennent se visser sur le bras oscillant de votre moto. Sauf que manque de bol, notre bras oscillant n’est pas équipé pour recevoir des diabolos. On a bien testé un système se mettant sur l’axe de roue arrière mais vu qu’il est sur l’axe de roue arrière, dès qu’on veut retirer cet axe, la moto ne tient plus. Exit donc ce système.

A ce moment là, vous vous demandez ce qu’on peut utiliser, et vous vous dites « hey, les poireaux ont oublié les béquilles avec des patins. C’est top, ça marche pour toutes les motos ». Effectivement, mais quand on veut béquiller rapidement c’est pas le plus pratique. C’est un coup à se retrouver avec la moto par terre en voulant aller vite.

Il ne nous restait plus qu’à bricoler un système nous même. Alors on a regardé ce qu’on avait sous la main et aussi ce qui se faisait dans les teams d’endurance. Et surprise, au lieu d’avoir les diabolos sur la moto et les fourchettes sur la béquille, c’est l’inverse. Cela permet un béquillage un peu plus rapide car il est moins nécessaire de viser pour mettre la béquille.

Après un peu de temps de réflexion, on a mis en place le système suivant :

Matériel:

Des fourchettes  qui ne serviront pas à manger
  • une béquille d’atelier avec des fourchettes pour diabolo
  • de la tige filetée de 8
  • des diabolos ou une barre circulaire de téflon de diamètre 22mm (à peu près)
  • des rondelles et des écrous

 

 

Outils

  • une scie à métaux ou une disqueuse si vous êtes flemmards (ou si vous aimez les étincelles)
  • une perceuse avec une mèche de 10
  • de quoi souder ou une pince à insert avec les inserts qui vont bien

La première étape est de découper en deux les supports de béquille de type fourchette, pour avoir d’un coté le tube et de l’autre la fourchette. Une fois les deux parties séparées, il faut lisser le plus possible la partie fourchette pour qu’elle puisse adhérer au maximum au bras oscillant.

En effet, on va venir souder (ou visser avec des inserts) cette fourchette sur le bras oscillant. Là, pas de secret, il faut poncer la peinture sur le bras oscillant, bien repérer les emplacements des fourchettes pour qu’elles soient à la même distance ET qu’elles ne viennent pas gêner pour dévisser l’axe de roue. Puis il faut souder. Le mieux est d’avoir une personne qui sache faire de belles soudures. Nous on l’a fait nous même et la soudure pourrait être plus belle.

Nous avons aussi testé la méthode des inserts. Il faut percer le bras oscillant pour y introduire les inserts grâce à une pince spécifique. Une fois en place, les inserts permettent d’assembler les fourchettes par vissage. Mais nous déconseillons les pinces à inserts grand public, les embouts se cassent quasiment à la première utilisation.

Une fois les fourchettes en place, il faut adapter la béquille. On va utiliser les carrés qui étaient solidaires des fourchettes, et passer une tige filetée dedans. On vient bloquer la tige filetée avec un écrou de chaque côté. Il faut laisser dépasser la tige filetée côté intérieur, car c’est là que la moto va reposer.

 

On prend alors notre téflon et on en coupe la bonne longueur. Avec une perceuse (si possible à colonne) on vient faire un trou dans la longueur du téflon. Il suffit alors d’enfiler le téflon sur la tige filetée, de rajouter une rondelle et un écrou (borgne dans notre cas) et de visser. Vu que votre trou est un peu plus grand que la tige filetée, en forçant un peu, l’écrou côté carré va rentrer dans le trou, ne laissant que le téflon apparent.

 

 

Un petit réglage plus tard, vous pouvez béquiller comme les pros.