Projet Radis Rose

Alors non, on ne va pas vous parler de la dernière recette à la mode, surtout que ce n’est pas la saison des radis.

Non c’est un projet un peu barré qui parle d’endurance. Imaginez, il va y avoir une course d’endurance de 3h au circuit du Luc. Oui, notre terrain de jeu.

Bon, c’est en mars, et même si c’est dans le sud, on risque de ne pas avoir chaud, voire de se prendre un peu de flotte.

J’entends déjà les « Mais c’est tout petit le Luc ! »  et le fameux « Ah ben vous allez en baver avec vos 1000 ». Sauf que dans le cas présent, on va être bien content d’être sur un petit circuit, voire on aurait bien aimé encore plus petit. Car cette course, on ne va pas la faire avec une CBR1000RR de 178cv. Non, non. C’est une course avec une cylindrée max de 125.

Simulation d'un poireau sur une boite d'allumettes (une GPZ 500 en l'occurrence)
Simulation d’un poireau sur une boite d’allumettes (une GPZ 500 en l’occurrence)

Dans le cadre de la coupe power 25, le moto club Zone Rouge organise donc une course sur le circuit du Luc. Un format assez court de 3h, mais ça va nous permettre de nous entrainer pour la vraie course. Alors oui, il n’y aura pas de changement de pneu et le ravitaillement devrait consister à mettre quelques litres d’essence dans la moto, mais ça va être un bon entrainement pour les courses qu’on a prévues en 2017 avec les CBR. Et on espère que la pression sera moindre vu qu’on sera en terrain archi connu et qu’en plus on sera sur une bécane avec moins de puissance à gérer. Toute la team pourra voir ce qu’elle donne dans cet entrainement taille réduite. En particulier on pourra tester le panneautage.

On y va dans l’idée de se donner à fond et d’être des adversaires dignes de ce nom. Niveau concurrence, va y avoir du lourd car l’idée de la power 25 est de faire rouler des gamins. On connait certains qui vont la faire en duo père-fils. Les parents, ça devrait pas être un souci, mais un gamin de 12 ans, ça pèse pas bien lourd et on risque d’avoir du mal à se les bouffer à la réaccélération. Surtout qu’en plus à cet âge-là, on a moins conscience du danger (certes, on peut aussi dire qu’on est peureux). On va devoir rouler intelligemment pour compenser ces désavantages. Non, ça ne veut pas dire qu’on va les faire tomber (je vous vois venir). Ça veut dire que notre team manager devra avoir une stratégie de course en béton.

La concurrence sera rude
A voir rouler les gamins du moto-club à Villeneuve-Loubet, la concurrence sera rude

À ce moment là, vous vous demandez avec quelle moto on a prévu de rouler. Je coupe le suspense tout de suite, on n’a pas prévu de ne garder qu’un demi cylindre sur la CBR, on va rouler avec une vraie 125.

On avait commencé à regarder un peu les occasions, on trouvait pas grand chose avec notre absence de budget. On en a parlé avec Djé de Tortue Team, qui nous a redirigé vers Eddy (les bons tuyaux). Et là, Eddy qui nous sort: « j’en ai une, je vous la prête ». Autant dire qu’on était sur le cul. Oui, il nous connait un peu et on fait partie du même moto club. Oui, il va aussi faire la course avec une autre moto. Mais franchement, à l’heure ou certains trouvent que l’esprit motard est mort, on vous apporte la preuve qu’il a encore de beaux jours devant lui.

Maintenant reste plus qu’à préparer la moto pour qu’elle colle au règlement, et à faire honneur à notre premier guidon.

Le voici, au sens littéral
Le voici, au sens littéral

Comment ça on ne vous a pas encore présenté la moto ? Mais parce qu’elle mérite un post dédié. On vous donne juste une info: elle a une couleur qui ferait passer du #NuclearRed pour une couleur sobre. Ah, et si vous voulez un indice supplémentaire, vous pouvez regarder les vidéos de l’essai de l’intercom Sena 10C sur l’Equipement.fr 😉

 

 

Laisser un commentaire