Comme un petit air de ReyVolt

Non, il n’y a pas de dissension au sein de la Poirsouille Endurance Team, je vous rassure. On n’a pas prévu de couper la tête de notre Team Manager.

ReyVolt, c’est Romain. Un gentleman rider que nous avons pu rencontrer sur Twitter mais surtout lors de notre roulage à Bresse.

Et ce jeune homme ne se contente pas d’aligner les journées de roulage, il a pris de l’avance sur nous : cette année il s’est lancé en Promosport*. Pour ceux qui ne savent pas, c’est une compétition moto, organisée par la FFM, avec 3 catégories : 600, 1000 et découverte. Vous vous en doutez, 600 sont pour les 600cm², 1000… pour les 1000 et découverte, ben pour ceux qui découvrent.

Pour sa première année, Romain est parti en découverte, au guidon de sa R6. Il a fait la manche à Lédenon dans des conditions … apocalyptiques. C’est simple, il y avait tellement de flotte que les courses du dimanche après midi ont été annulées.

Certes il a roulé sur du séchant virant au sec. Mais il nous a sorti une 9ème place en qualif et arrive à gagner deux places en course. Ouais, le jeune homme ne rigole pas. Pour avoir une petite idée des galères qu’il a du endurer, jetez un coup d’œil au CR de sa course.

Le week-end des 6-7 août, on va encore pouvoir l’encourager car il roule à Magny Cours. Circuit où la puissance fait beaucoup, il va devoir se battre pour s’imposer avec son 600 creux.

Puis ensuite, il y aura Bresse, les 20 et 21 août. Normalement, cette date doit faire tilt dans ton cerveau cher lecteur, vu que c’était la date prévue pour notre course. Et oui, CFE et Promosport ont lieu aux même dates.

Et ça tombe bien, on n’avait (plus) rien de prévu ce week-end là. On a donc proposé notre aide à Romain, histoire qu’il n’ait qu’à se concentrer sur son roulage. Histoire aussi pour nous de mettre un pied dans le domaine de la course. Alors pour une fois, on sera de l’autre côté du muret, à l’encourager, le chronométrer, et lui permettre de rouler le plus vite possible. Accessoirement, il aura des Umbrella Boys à faire rougir les autres pilotes.

Bref, si vous aviez prévu de venir nous voir pour notre course, vous pouvez toujours venir nous voir, encourager Romain et entendre la ReyVolt gronder !

*ADDENDUM : Romain court sous la bannière de la Pooky Racing Team, qu’on a eu l’occasion de rencontrer avec grand plaisir lors de notre roulage à Bresse fin juin.

Laisser un commentaire