Bresse – Introduction

Une fois n’est pas coutume, on va commencer par dire merci.

Tout d’abord à la mère de Xavier, qui nous a logés, nourris, abreuvés. Les hôtels 4 étoiles peuvent aller se rhabiller !

Merci au circuit de Bresse et à Activ’Bike. Imaginez, pas un seul drapeau rouge en 2 jours sur nos sessions ! Et pourtant il y a des chutes, mais la dépanneuse vient chercher les malchanceux alors que la session continue. Merci donc aux dépanneurs et aux commissaires de piste !

Merci aussi à Romain, pilote de talent qui démarre en Promosport. Mais aussi à la Pooky Team. C’était royal d’avoir du monde pour nous aider, nous conseiller et nous fournir des boissons fraiches. Un grand merci en particulier à notre photographe du jour.

Merci à Zéo, aussi direct sur Twitter que dans la vraie vie, mais en fait il est gentil (si, si, on vous promet).

Merci à Michel, notre Team Manager, qui nous a fait des debriefs le soir.

Merci à Motardie de nous avoir fait la déco la plus belle du monde.

IMG_20160619_110538
Non on ne se lasse pas de la regarder

Merci aussi à l’équipement.fr de nous avoir fait découvrir les pneus Avon.

IMG_20160703_143607

Merci à iCasque pour le matos haut de gamme. Y a pas à dire, ça ne fait pas aller plus vite mais qu’est ce qu’on est bien dedans.

Puis merci à nos familles, nos amis, à toi, gentil lecteur, qui nous supportez dans notre passion.

Bon, parlons maintenant de ces deux jours. Mais avant de tout vous raconter, on se doit de vous expliquer en quoi ce roulage était spécial. Comme vous le savez sûrement (sinon, séance de rattrapage ici) nous allons faire notre première course d’endurance sur le Circuit de Bresse les 20/21 août. Nous nous sommes entrainés depuis un an et demi pour cet objectif. On a beaucoup roulé, mais on a aussi fait beaucoup de sport. Nous avions deux jours pour apprendre le tracé avec un 1000, tester l’usure des pneus, analyser notre consommation, apprendre à utiliser un shifter, mais surtout, voir si nous avions des chronos suffisants pour nous qualifier le jour J.

Parce que oui, quand on est un poireau, la première difficulté est de se qualifier. Il faut faire un chrono inférieur à 120% de la moyenne des 3 premiers équipages. On ne sait évidement pas quels sont les chronos de nos adversaires, on a donc regardé les chronos de l’an passé dans 3 catégories: Promosport 1000, Promosport 600 et Découverte. Puis on a fait les moyennes des 6 premiers (oui, il y a deux pilotes par équipage) et on a multiplié par 1.2, ce qui nous donne ça:
1000: 1mn44.78
600: 1mn46.42
Découverte: 1mn49.68

Et si on prend la moyenne, on obtient 1mn46.96

Encore et toujours
Encore et toujours

Ça vaut ce que ça vaut mais ça nous a permis de nous donner un ordre d’idée. L’idéal étant bien entendu de faire moins que les 120% des 1000, histoire d’être rassurés.

Mais nous avions un autre objectif: en plus des deux journées de roulage, nous avions pris la session soirée du Circuit de Bresse: 1h30 de roulage libre entre 18h et 19h30. Ce roulage ayant lieu à la fin de notre deuxième journée, bien entendu. Et là, l’objectif était simple: tenir au moins une heure et si possible ne pas voir les chronos s’effondrer.

Voilà, on a fait le tour des objectifs. On vous raconte bientôt ces deux jours 🙂

 

 

Posted Under

Laisser un commentaire